Digital Marketing

Affichage dynamique en pharmacie

C’est quoi l’affichage dynamique ?

L’affichage dynamique est avant tout un outil de communication, pub. Il permet de diffuser sur des écrans divers contenus multimédias.

Il est de plus en plus présent dans les commerces et les lieux publics, soit en intérieur, soit en extérieur. Les écrans de diffusion peuvent être des écrans type TV, des bornes (tablettes), des murs d’écrans, ou encore des vidéos projecteurs.

Si ce terme d’affichage dynamique ne vous est pas familier, alors peut-être le connaissez-vous sous les termes d’affichage digital, d’affichage numérique, de PLV dynamique, d’écran dynamique, de display, de digital média ou de Signalétique Assistée par Ordinateur (SignAO). Même si ces appellations recouvrent des domaines particuliers, nous pouvons utiliser l’expression « affichage dynamique » qui semble être largement utilisée par les professionnels du domaine.

L’affichage dynamique, comment ça marche ?

Il s’agit d’afficher des contenus sur des écrans, donc tout dépend des contenus et des écrans. Pour schématiser, voici ce dont nous avons besoin :

  1. des contenus multimédias (textes, images, vidéos voire audio)
  2. un système de stockage et/ou de transmission de ces contenus vers l’écran (Clé USB ou disque dur, Réseau interne, internet… on peut tout imaginer)
  3. un lecteur ou player qui permet de récupérer les données stockées et de les transformer pour qu’elles puissent êtres lues par un écran. A noter que le player peut aussi être directement intégré dans l’écran par le constructeur, tout comme le système de transmission d’ailleurs (Wifi par exemple).
  4. et enfin, un écran (intérieur, extérieur, de n’importe quelle dimension, résolution, définition)

J’allais presque oublier le plus important: le logiciel qui permet de créer ou tout au moins de copier les contenus dans le système de stockage.

Au plus simple donc : 1 clé USB que le commerçant remplit via son PC et qu’il branche directement sur un écran TV. Rustique mais ça marche.
On ne parlera pas de la qualité des contenus qui bien souvent sont « pompés » sur le web, de leurs enchainements « fichier après fichier » et de la qualité de l’écran qui bien souvent est un ancienne TV recyclée. Mais ça fonctionne.

Comment faire de l’affichage dynamique professionnel ?

Il faut bien le dire, même si bricoler avec du matériel et du contenu est quasiment à la portée de tout le monde, le résultat est généralement à la hauteur des moyens engagés.

Le minimum pour un affichage dynamique pro :

1 logiciel dédié qui permet de créer des contenus plus ou moins complexes, de paramétrer des enchainements et de programmer ces enchainements en fonction de certains moments de la semaine, de la journée…

1 couple Player/Ecran qui correspond à l’environnement : luminosité, distance par rapport au lecteur et hauteur, dimensions (taille de l’écran), définition (nombre de pixels)

1 contenu impactant

Créer un contenu qui marche

Diffuser du contenu c’est cool, mais atteint-t-il l’objectif visé ?
Un contenu affiché dans un commerce, pharmacie d’officine ou tout autre commerce doit englober les 4 objectifs suivants :

1- Divertir
Il s’agit avant tout de délivrer des contenus pour ses clients, donc autant qu’ils l’accueillent avec le sourire, sans se « prendre la tête ». Généralement, ce type de contenu est prévu pour réduire l’impression dans les fils d’attente ou pour « occuper » les accompagnants comme les enfants ou les conjoints que la boutique n’intéresse pas (vous vous reconnaitrez).

2- Éduquer
ou informer sur ses services et ses produits, de façon simple mais efficace. On sait que l’écran est beaucoup plus performant pour cela.

3- Inciter ou encourager
Le client doit agir soit en achetant soit en prenant de l’info qu’il pourra mûrir tranquillement ou partager. L’écran peut l’y pousser en proposant des promos, à en savoir plus sur le site web du commerce… A cet égard, l’écran dynamique est un maillon complémentaire de l’écosystème digital du point de vente.

4- Créer l’émotion
Créer une relation client différente en touchant l’humain plus que le produit. C’est le principe du marketing sensoriel ou de la publicité. Il n’y a qu’à regarder les publicités actuelles des grandes marques (Coca-cola, Ikea, Nike…) : plus de longues descriptions produits mais par contre de belles images et des sons qui touchent le cœur.

Pour le commerçant, c’est le moment de partager ses valeurs, ses engagements, son histoire…

L’affichage dynamique en point de vente : quelques chiffres

L’affichage dynamique en quelques chiffres. Sources : IPSOS, KPMG